15.05.2014

Jungheinrich affiche un bon démarrage pour l’année 2014

Exercice 2013: chiffre record des entrées de commandes / chiffre d’affaires légèrement supérieur à celui de l’exercice précédent / EBIT correct / achèvement des grands projets stratégiques / maintien à un niveau élevé des dépenses de recherche et de développement

Hambourg. Jungheinrich AG a atteint en 2013 un EBIT de 172 millions d’euros, un chiffre très correct compte tenu du recul de la performance économique dans la zone euro. Les commandes en valeur ont affiché un chiffre record de 2,357 milliards d’euros et le chiffre d’affaires consolidé, à nouveau en légère progression, s’est établi à 2,290 milliards d’euros. Le marché mondial des chariots de manutention a enregistré une croissance de 7% avec, toutefois, une stagnation en volume sur les principaux marchés de Jungheinrich en Europe occidentale. Sur les deux premiers mois de l’exercice 2014, Jungheinrich enregistre une évolution favorable de son activité.

Les commandes en valeur, tous secteurs confondus (chariots neufs, location, occasions et service-clients) ont augmenté de 5% et se sont élevées à 2,357 milliards d’euros (2,251 milliards d’euros l’exercice précédent). La croissance provient essentiellement des commandes de chariots neufs notamment au quatrième trimestre 2013. En nombre d’unités, les commandes de chariots neufs, en hausse de 7%, sont passées de 73 200 unités l’exercice précédent à 78 200 unités. Le volume de la production, qui suit les entrées de commandes avec un décalage, a progressé de 3%, passant de 72 500 unités l’exercice précédent à 73 200 unités. Au 31 décembre 2013, le carnet de commandes de chariots neufs s’élevait à 366 millions d’euros, en nette progression par rapport au chiffre de 298 millions d’euros de l’exercice précédent.

Grâce à une forte croissance en Asie et en Amérique, le volume du marché mondial de chariots de manutention a dépassé pour la première fois en 2013 la barre du million d’unités; en progression de 7%, il a atteint le chiffre de 1,01 million d’unités. En Europe, la croissance a été de 2% portant le nombre d’unités  à 315 500 chariots; la demande a stagné en Europe occidentale alors que le marché de l’Europe orientale a augmenté de 8% en volume.

Jungheinrich a ajusté, à des fins de comparaison, certaines valeurs de l’exercice 2012 en raison de modifications des principes comptables et de la présentation des états financiers appliquées à compter du 1er janvier 2013 dans le but de renforcer la transparence. Sur des bases comparables, le chiffre d’affaires consolidé a augmenté de 1% pour atteindre 2,290 milliards d’euros (2,270 milliards d’euros l’exercice précédent). Le chiffre d’affaires réalisé en Allemagne, en hausse de 1%, a été de 613 millions d’euros, (607 millions d’euros l’exercice précédent) alors que le volume du marché des chariots de manutention en Allemagne a reculé de 4%. Le chiffre d’affaires réalisé dans les autres pays, également en hausse de 1%, a été de 1,677 milliard d’euros (1,663 milliard d’euros l’exercice précédent). Comme l’exercice précédent, la part du chiffre d’affaires réalisée dans les autres pays a été de 73%. La part de chiffre d’affaires réalisée en dehors de l’Europe est restée inchangée à 8%.

«Dans un environnement qui demeure difficile sur nos principaux marchés, les entrées de commandes ont atteint un chiffre record et le chiffre d’affaires réalisé par notre entreprise ainsi que l’EBIT atteignent un niveau respectable», a indiqué Hans-Georg Frey, Président du Directoire lors de la conférence de presse annuelle qui a eu lieu le 26 mars 2014 à Hambourg. Le résultat opérationnel avant frais financiers et impôts (EBIT) de 172 millions d’euros est resté légèrement en deçà du niveau record de 177 millions d’euros atteint l’exercice précédent. Le taux de rendement EBIT/CA a été de 7,5% (7,8% l’exercice précédent). La rentabilité des capitaux investis portant intérêts (ROCE) s’est élevée à 18,7% (contre 21,6% l’exercice précédent). Le résultat après impôts, en recul de 5%, s’est établi à 107 millions d’euros (112 millions d’euros l’exercice précédent). Le résultat par action préférentielle a baissé à 3,18 euros (3,33 euros l’exercice précédent).

Le Directoire et le Conseil de surveillance de Jungheinrich AG prennent en compte ces évolutions et proposeront le 15 mai 2014 à l’Assemblée générale des actionnaires de verser aux actionnaires comme l’exercice dernier un dividende de 0,80 euro par action ordinaire et de 0,86 euro par action préférentielle.

Au 31 décembre 2013, le groupe employait 11 840 personnes (contre 11 261 l’exercice précédent), dont 5 356 en Allemagne (5 167 l’exercice précédent) et 6 484 dans les autres pays (6 094 l’exercice précédent). Ainsi, l’augmentation des effectifs durant l’exercice écoulé a été de 579 personnes, dont 189 en Allemagne. Cette augmentation d’effectifs a concerné à plus de 80% des implantations commerciales, principalement à l’étranger. Au 31 décembre 2013, Jungheinrich employait 2 466 personnes dans la région métropolitaine de Hambourg (2 411 personnes l’exercice précédent), dont 1 125 sur le site de Norderstedt après le transfert d’effectifs de la gestion des pièces de rechange en août 2013 vers le nouveau centre de pièces de rechange de Kaltenkirchen (effectifs du site de Norderstedt l’exercice précédent : 1 362 personnes). Les effectifs du site de Moosburg (y compris l’usine de Degernpoint) ont augmenté de 64 personnes pour atteindre 1 030 personnes (966 personnes l’exercice précédent).

En 2013, les dépenses de recherche et développement du groupe Jungheinrich, légèrement en hausse à nouveau par rapport à l’exercice précédent, se sont élevées à 45 millions d’euros (44 millions d’euros l’exercice précédent). Les investissements en immobilisations corporelles et incorporelles réalisés en 2013 ont augmenté de 13 millions d’euros, soit 17 %, pour atteindre 91 millions d’euros (78 millions d’euros l’exercice précédent). Hans-Georg Frey a déclaré : «En menant à bien nos grands projets stratégiques nous avons créé les conditions qui nous permettront de profiter de l’évolution favorable du marché prévue pour les années à venir. Les investissements que nous réaliserons durant l’exercice en cours pour l’avenir de notre entreprise seront à nouveau d’un niveau comparable.» La mise en service en 2013 du nouveau centre de pièces de rechange de Kaltenkirchen (volume de l’investissement : 30 millions d’euros) et des nouvelles usines de Degernpoint près de Moosburg (environ 40 millions d’euros) et de Qingpu/Chine (environ 18 millions d’euros) a eu lieu comme prévu. En Bavière et dans le Bade-Wurtemberg, l’entreprise a également investi dans de nouveaux bâtiments pour deux de ses implantations commerciales.

Situation actuelle et perspectives 2014
Jungheinrich a bien démarré le nouvel exercice. Les commandes tous secteurs confondus pour les deux premiers mois de l’exercice se sont élevées à 384 millions d’euros, en progression de 4% par rapport à la valeur correspondante de l’exercice précédent qui était de 371 millions d’euros. A la fin du mois de février 2014, le carnet de commandes de chariots neufs qui était de 383 millions d’euros dépassait de 5% le montant de 366 millions d’euros atteint au 31 décembre 2013. Les commandes de chariots neufs en nombre d’unités ont augmenté de 7% au cours des deux premiers mois de l’exercice, passant à 13 000 unités. Pendant la même période, le volume de la production a progressé de 33% pour atteindre 14 500 unités. A la fin du mois de février 2014, le chiffre d’affaires cumulé était de 375 millions d’euros (contre 326 millions d’euros l’exercice précédent) et était de 15% supérieur à celui réalisé sur la période correspondante de l’exercice précédent.

Compte tenu des prévisions de croissance de l’économie mondiale, nettement plus favorables que l’exercice précédent pour la zone euro, Jungheinrich mise sur une nouvelle progression du volume du marché mondial de chariots de manutention. Le volume du marché en Europe devrait également évoluer favorablement. La demande en Europe orientale devrait continuer d’augmenter et favoriser la reprise économique en Europe occidentale. En Asie, Jungheinrich table sur le maintien de la croissance du marché, si l’évolution favorable du marché en Chine se poursuit. Le marché nord-américain devrait également continuer de croître. Les éventuelles répercussions sur les marchés de l’évolution de la situation actuelle de l’Ukraine ne doivent pas être sous-estimées. «Sur la base de ces estimations favorables, sous réserve de l’évolution de la situation en Ukraine, nous nous attendons à ce que les commandes se situent entre 2,4 et 2,5 milliards d’euros et le chiffre d’affaires consolidé entre 2,3 et 2,4 milliards d’euros. En 2014, l’EBIT devrait se situer, selon notre estimation, entre 170 et 180 millions d’euros“, indique Hans-Georg Frey.

Les chiffres clés du groupe Jungheinrich

 en millions d’euros 

2013

2012

Variation

en %

Commandes

2.357

2.251

+ 4,7

Chiffre d’affaires

2.290

2.270*

+ 0,9

EBIT

172

177*

- 2,8

Taux de rendement EBIT/CA (ROS)

7,5 %

7,8 %*

--

Résultat après impôts

107

112*

- 4,5

Effectifs (FTE)

11.840

11.261

+ 5,1

 

* valeurs ajustées

Le Groupe Jungheinrich fait partie des leaders internationaux en matière d’équipements de manutention, de stockage et de gestion des flux de marchandises. Il est un fournisseur de solutions capable d’offrir à ses clients une très large gamme de chariots élévateurs, de systèmes de stockage et de services afin de répondre à l’ensemble de leurs besoins en intralogistique. L’action Jungheinrich est cotée dans les différentes bourses allemandes.

Pour de plus amples informations :
Béatrice Renault
Responsable Communication
Jungheinrich France s.a.s
Tél. 01 39 45 68 12 / Fax. 01 39 45 79 12
beatrice.renault(at)jungheinrich.fr
www.jungheinrich.fr

 

 

Pour nous contacter

...c'est désormais très simple.
Trois numéros uniques pour
toute la France!

Prix d’un appel local depuis un poste fixe

DÉPANNAGE
No. Azur 0 809 102 701

LOCATION
No. Azur 0 809 102 702

COMMERCIAL
No. Azur 0 809 102 703

Demande de renseignement

Vous avez une question ? Envoyez-nous une demande de renseignement.

Demande en ligne